Les chroniques de concerts / Live reports


        


Blues & Co – Sept. 2015

Des Lazy Buddies en très grande forme […] Ils ont été magnifiques, dynamiques et […] ils ont fini de chasser les nuages qui encombraient le ciel. Lazy Buddies, un groupe qui domine son sujet avec habilité et talent !!

____________________


Soul Bag – Déc. 2013 - Christophe Mourot

(...) La salle entre en ébullition dès leur premier titre. Avec eux c’est rhythm and blues et rock and roll à tous les étages. Guitar Slim, Wynonie Harris, Little Walter, Candye Kane sont invités sur scène et passés à la moulinette dansante du groupe. Soizig Lebreton tient son monde au chant, Dom Genouel assure à l’harmonica tandis que son fils Maxime, le Don Diego de la contrebasse, David Avrit à la batterie et Nico Fleurance à la guitare pompent le rythme, que Guillaume Rousseau enlumine de solos inspirés. Ils écument les scènes de France et en sont devenus une valeur sûre dont on aimerait qu’elle soit encore plus blues.
Voir l'intégralité de la chronique

____________________


Blues & Co - Mars 2013

Ce sextet breton a produit son blues swing où se mélangent le blues west coast et jump des années 40 et 50 (...) il a su provoquer l’enthousiasme du public venu se trémousser (...) le groove revigorant imprimé par cette formation superbement bien soudée a été bien ressenti par l’ensemble des spectateurs.

____________________


Soul Bag – Déc. 2010

Ce sextet soudé a su s'imposer par sa vigueur, son sens de la rythmique jump pimentée fifties à souhait, l'excellence de chaque instrumentiste mais aussi (surtout ?) par une joie de jouer ensemble qui force l'admiration.

____________________


Blues Alive – Sept. 2010

Ce groupe breton produit un Jump Blues qui fait taper du pied. C'est dynamique, rythmé, bien en place. (...) Un bon moment qui a emballé les festivaliers. Ce blues, je ne m'en lasse pas surtout quand il est joué avec sourire et enthousiasme.

____________________


BCR La Revue – Sept. 2013 - Joël Bizon

(...) cet excellent quintet, qui a vraiment mis le feu aux terrasses des rades de Cognac au Blues passions 2011.  Je pense que s’il y avait eu un prix du public, nos bretons auraient raflés le trophée.

____________________


Blues & Co – Sept. 2014

(...) là je dois reconnaitre que je me suis pris une superbe beigne, du costaud, la destronchade (...) Ce band fait partie des tous bons et savent mettre le feu comme il faut. Un show énorme et une cloture de grand niveau (...)
 
                 
Soul Bag – Avril 2017 - Christophe Mourot

Leur répertoire mélange joyeusement tous les genres de blues, à partir du moment où ils peuvent se jouer en mode jump. De Big Joe Turner à Little Walter, en passant par Bobby Charles ou B.B. King, la palette est effectivement large, unifiée par un talent musical affirmé et bien géré par le partage des interventions instrumentales entre les trois solistes. Soizig est fraîche et impeccable au chant, aidée de temps à autre par des chœurs ou la deuxième voix de Max. Un nouveau disque est annoncé, ce concert en est un alléchant avant-goût.

____________________


Zicazic – Nov. 2011
- Fred Delforge

Rôdé comme une bonne vieille Cadillac, Lazy Buddies traverse à un rythme soutenu les classiques du blues, du jazz ou du rock'n roll et fait quelques arrêts obligés par les titres
de son album, mélangeant avec une certaine habileté la classe et le talent (…) Réjouissant, rafraichissant, revigorant, le show (...) proposé par cette formation appelée à faire partie des meilleures du genre dans un très proche avenir aura tenu toutes les promesses entrevues l’an passé durant les vingt minutes qui leur avaient permis d’inscrire leur nom en lettres d’or au fronton des révélations du festival !


____________________


Blues & Co Mars 2014 - Guy Le Texier

Les Lazy m'épatent toujours et pourtant je les ai vus quelques fois (...) Pour ce qui est des qualités artistiques, rien à redire. Présence scénique, répertoire enlevé (...) un moment de bonheur comme d'hab.

____________________


Soul Bag – Juillet 2013 - Christophe Mourot

C’est ensuite le tour des Lazy Buddies dont le look 50’s et [ le répertoire ] r&b swinguant mettent rapidement le public en mouvement. Leur répertoire reprend beaucoup celui de leur CD "Play It Loud", c’est dire si le temps passe agréablement.
Voir l'intégralité de la chronique

____________________


Zicazine – Mars 2012 - Maureen Mo

Lazy Buddies, un groupe de blues rennais aux influences Swing, West Coast Blues, Jump et Rock'n Roll 50's, ont été fidèles à leur réputation en nous offrant un spectacle des plus rythmés. Les spectateurs ne se sont d'ailleurs pas fait prier pour se lever et danser dans les allées ! Les deux rappels ont clôturés ce concert de façon magistrale.

Voir l'intégralité de la chronique

____________________


L'Oreille Bleue – Août 2010

La prestation sera tout à fait jubilatoire avec là encore des musiciens visiblement ravis d'être là. Leur West Coast Swing fonctionne à merveille.
 
____________________


Blues Alive 76 – Sept. 2014

(Les Lazy Buddies] nous démarrent le set sur un morceau joyeux et énergique de jump blues, histoire de planter le décor (…) et c’est parti pour deux heures de folie !! (…) Entre le Blues, le rock’n roll, le swing blues pas le temps de respirer (…) on ressent ce groupe compact, bien rôdé mais pas statique ; et les musiciens nous dévoilant individuellement leur jeu interprété avec leurs tripes nous ont transportés. (…) c’était trop bon et l’enthousiasme des Lazy Buddies était contagieux.

  








Les chroniques d'album / Record review






    Play it Loud ! 








Blues Magazine - sept. 2012 - Christian Lemorvan

Le précédent album m'avait déjà séduit, ce live confirme la qualité du groupe. (...) A retenir : Woke up this morning de BB King, Tried to call you de Lynwood Slim où le duo chant / harmo fait merveille, Fairy tale of a womanizer, une de leurs compositions qui fait la part belle aux guitares, solo superbe de Guillaume et rythmique implacable de Nico. Work what you got, You were wrong et Sugar coated love : trois rocks où la métronomique section rythmique contrebasse / batterie de Fred et David soutient sans failles la voix swingante de Soazig (...) ils nous emportent dans leur monde aux sonorités des fifties pour notre plus grand bonheur.

____________________


Dream West - mai 2013 - Bruno Marie

La qualité du son, le choix des titres et l'ambiance créée par leurs nombreux fans est une franche réussite ! La dynamique chanteuse Soazig Lebreton s'en donne à à coeur joie avec ses acolytes. L'osmose est parfaite ! cela sonne juste ! (...) Les vbrations provoquent l'envie de bouger, voire de se trémousser et de s'endiabler. C'est pétillant
de bonheur ! (...) avec ce nouvel album, aux tonalités jubilatoires, ce groupe ne peut que conforter les appréciations de la presse blues et les amateurs de musique "live".
Voir l'intégralité de la chronique

____________________


Zicazine - oct. 2012 - Fred Delforge

Rennes pourrait presque devenir la capitale du blues et du swing des années 50 avec un groupe comme les Lazy Buddies (…) Quelques compositions mais aussi et surtout beaucoup de covers choisies avec le plus grand soin, c’est un véritable florilège à la fois dense et charnu que nous proposent nos amis Bretons et c’est en se donnant les moyens de mettre une ambiance de folie sur un public d’aficionados que le sextet déroule (...) un lot bien choisi de titres empruntés à B.B. King mais aussi avec beaucoup d’imagination à Lynwood Slim, à Jimmy Rodgers, à Candye Kane, à Z.Z. Hill ou encore à Lazy Lester (…) [ils forcent] le respect par une démonstration en bonne et due forme qu’il est possible de proposer du très bon blues et du très bon swing, même en étant jeune et qui plus est français. Personnellement, nous n’en avions jamais douté, surtout après les avoir croisés sur les planches !
Voir l'intégralité de la chronique


Blues & Co - sept. 2012

Un très bon concert fort bien enregistré avec un son très clair.

____________________


BCR La revue - sept. 2012 - Joël Bizon

Bien sur, tout tourne comme une horloge suisse autour de l'entrainante Soazig Lebreton. Soazig qui pose une voix parfaite sur ce patchwork de Swing, de Jump, de Rock and roll, ou s'échappe quand même un zeste de Chicago Blues.(...) Ce disque est digne des meilleurs scuds américains. Ici, chaque titre t'éclate en pleine poire et t'en mets plein les tympans, tu captes plein pot cette émanation de notes jouissives qui t'affichent d'entrée sur la face une banane d'émerveillement.

____________________


Blues Alive - déc. 2012

J’ai toujours aimé les albums Live et ce n’est pas ce CD des Lazy Buddies qui va me faire changer d’avis. Enregistré à la Salle du Tambour à Rennes, le fief du groupe, on retrouve à l’écoute tous les ingrédients d’un bon concert. Un très bon son, un groupe motivé, un public connaisseur et réceptif à la voix de Soazig et des titres qui s’enchainent à merveille (...) Un cd qui rappellera de bons souvenirs aux fans du groupe et incitera ceux qui les découvrent par le biais de leur platine à se précipiter à leurs concerts.


____________________


Soul Bag - sept. 2012 - Christophe Moreau

La scène va bien au groupe (...) Chant puissament présent, Rythmique soudée, solos de guitare et d'harmonica qui démarrent dans la continuité des couplets, tension, détente, changements de rythme et d'ambiance. Ils tournent, ça s'entend, c'est le groupe Jump blues qui monte.









Les chroniques d'album / Record review



   This Little Girl's Gone Rockin'  








Soul Bag - avril 2012

Auréolés de prix (Cahors, Cognac, Blues Magazine, Blues Sur Seine), les Lazy Buddies perpétuent la tradition du rockin' jump blues à la française. [contre]Basse, batterie, harmonica et deux guitares, toutes masculines, entourent Soazig au chant. Le nouvel album doit encore son titre à la "little girl with a ter in her voice", avec ses reprises, Guitar Slim, Roy Brown, Lynwood Slim, Junior Wells, mais surtout sept originaux dont la qualité montre que le groupe maîtrise son destin. Fairy tale of a womaniser est l'occasion d'un beau solo de guitare mélancolique et Cadillac cruisin' est un hit potentiel. Ça swingue tout le temps, il n'y a plus qu'à pousser le son et les meubles !

____________________


Zicazine - juin 2011 - Fred Delforge

Lazy Buddies a choisi d’enregistrer un album dans lequel le groupe prouve qu’il est capable de se hisser sans difficulté au niveau des meilleurs et de mettre ses propres pièces dans les pas de celles d’un Guitar Slim ou d’un Junior Wells sans avoir à rougir le moins du monde de son travail. Gorgé de swing et de jump, « This Little Girl’s Gone Rockin’ » nous emmène dans le sillage des plus grands artistes du genre et nous séduit grâce à la voix délicatement épicée de Soazig qui donne encore plus de force et de conviction aux efforts du reste d’une équipe où l’on se veut précis tant au niveau des guitares qu’à celui des rythmiques (...)
Un véritable voyage dans le temps et dans les sons vintage à partager au plus vite avec un groupe qui a indiscutablement une belle carte à jouer sur la scène (inter-)nationale !

Voir l'intégralité de la chronique

____________________


Virus de Blues - juin 2011 - Luc Brunot

Le son est superbe, clair, profond, chaud et Lazy Buddies pratique un blues tout en finesse, bien travaillé.

____________________


Blues Magazine - sept. 2011

Sur ce nouvel album ils se sont laissés aller à la composition, bien leur en a pris, et 7 titres plutôt bien sentis sont sortis de l'aventure. La chanteuse, Soazig Lebreton à la voix authentique entraîne ses 5 autres camarades au son des fifties, et c'est bougrement efficace (...) C'est plein de joie, de rock'n roll, de jump, de Blues aux sons vintages, et c'est tout bon.

____________________


BCR La revue - nov. 2008 - Joël Bizon

Nous plongeons carrément dans un bon vieux bain californien des années cinquante. Eh oui ces rennais (...) ont été élevés au swing et au jump blues. Rajoutons à cela un trait de Chicago blues et une bonne volée de Boogie Woogie, et vous aurez a deux poils prés l'orientation majeure de cet inestimable bijou de groove joiussifs et dansants. En treize titres, le band inscrit ici six compositions. Ces swinguant titres signés par l'ensemble du groupe côtoient à coté quelques reprises d ' Eddie Jones, de Junior Wells, voir de Matthew Jacobs ou de Lynwood Slim. Mais croyez moi, elles ont tellement été magnifiées, qu'elles n'ont d'égal que les compositions. Vraiment du super boulot ! Un travail commun et fusionnel mu par la même passion (...) tous ont le feu sacré, et font bloc dans une complicité fusionnelle autour de la superbe voix de Soazig Lebreton. Ce petit bout de jeune femme souriante, est gouverné par une insolente vitalité, et une énergie hors du commun. (...) un album à ranger entre Johnny Guitar Watson et Hollywood Fats.


Le Cri du Coyote - février 2012

Ouah ! La claque, et la grosse !

____________________


Ouest-France - nov. 2011 -
Guillaume Bouniol

Sortez les bananes, les contrebasses et les pompes vernies bicolores, Lazy Buddies débarque ! Après avoir écumé les bars de la région et tourné dans un bon paquet de festivals à travers la France, ce groupe rennais sort son premier album. Mêlant les reprises et les compos, le répertoire de Soazig (chant) et ses cinq compères nous plonge dans le rock des années 1950, avec une forte influence west coast blues, jump et swing. Ça groove et ça respire la bonne humeur, dans une ambiance proche du live.


____________________


Blues & Co - mai 2011

Une belle pièce de Rockin' jump des fifties pleine de fraîcheur et de joie (...) rien à jeter, la mise en place est nickel (...) ça roule, ça tourne, ça groove.
Voir l'intégralité de la chronique

____________________


Rock and roll Revue - avril 2012 - Bernard Boyat

Ceux-là ont tout compris aux musiques qu’ils interprètent. Un accompagnement pile poil, carré, comme dans les années cinquante, pour souligner le vocal et non le submerger (...) Mais, plus que les excellentes reprises, ce sont les compos qui marquent, car elles volent très haut (...) J’ai été emballé et attends le deuxième album avec impatience. Bravo !

____________________


Le Débloc' not - juin 2011

La saveur de leur musique est de mélanger ce rock'n roll à du blues de Chicago mais surtout du jump blues côte Ouest avec un sens du swing tout jazzy, un harmo bien présent sans être envahissant, et 2 guitares posées sur un tapis rythmique de velours. La musique sautillante des Buddies ravira les amateurs des Fabulous Thunderbirds, des Blasters, du Hollywood Fats Band, de Rick Holstrom, Kid Ramos, Junior Watson, Roomful of blues, Lazy Lester, mais aussi  des Stray Cats, d’Eddie Cochran et Chuck Berry sans oublier Junior Wells ou Little Walter...Vrai coup de cœur pour ce disque à la bonne humeur contagieuse.
Voir l'intégralité de la chronique














retour à l'accueil
back to home page



Copyright © Lazy Buddies 2011 / All rights reserved